Bandeau
Unité Pastorale Meiser
Slogan du site
Descriptif du site
+ Jean Kockerols
Les Unités pastorales dans le Vicariat de Bruxelles
Un bref état des lieux
Article mis en ligne le 9 juin 2018
dernière modification le 24 juin 2018

par Webmaster
logo imprimer

Ceux qui ne sont pas abonnés à Pastoralia, la revue mensuelle du Vicariat (Centre Pastoral) de Bruxelles pourront découvrir avec profit un article de Mgr Jean Kockerols, consacré à un état des lieux des Unités Pastorales dans le Vicariat de Bruxelles (numéro de février 2016). Ceci nous concerne donc également au tout premier plan pour comprendre les changements importants auxquels nous sommes et seront confrontés dans les mois qui viennent.

 Une orientation fondamentale

Depuis longtemps, des paroisses bruxelloises ont été amenées à collaborer ensemble à la mission de l’Église. Le fait que le ou les mêmes prêtres étaient nommés pour plusieurs paroisses voisines était le premier moteur de ces synergies. Mais c’est en 2005, par une Lettre pastorale, que Mgr De Kesel, alors évêque auxiliaire, invitait toutes les paroisses à se regrouper en véritables Unités pastorales.

Cette Lettre portait sur la question suivante : « Comment garantir pour l’avenir suffisamment de communautés de foi où l’Évangile est effectivement vécu et partagé, des communautés qui rayonnent aussi vers l’extérieur et qui signifient quelque chose pour les nombreuses personnes en recherche aujourd’hui ?(…) La question n’est pas de savoir comment nous pouvons continuer à faire la même chose avec moins de moyens et moins de personnes. Ce dont nous avons besoin, c’est de communautés vivantes, des lieux de vraie vie chrétienne, qui vivent l’Évangile et en rayonnent. ». On y rappelait que « la situation dans laquelle les paroisses sont nées et se sont développées n’est plus la nôtre » mais que « si l’Église veut être présente dans la société, elle devra toujours avoir un ancrage territorial  ». De fait, le maintien de toutes les paroisses existantes et l’occupation de tout le terrain ne correspondent plus à la position réelle de l’Église dans notre société.

Mgr De Kesel développait dans sa lettre ce qui est indispensable pour pouvoir parler d’une paroisse : l’annonce de la Parole, la liturgie, le service des pauvres, le souci d’une bonne gestion des biens matériels, une véritable équipe qui porte le soin pastoral de l’ensemble. Il ajoutait, sans trop préciser : «  lorsqu’une communauté ne dispose plus de ces moyens nécessaires pour remplir sa mission, nous devons oser le reconnaître et en tirer les conclusions nécessaires  ». Les UP sont donc une transition nécessaire vers de nouvelles paroisses. Ce qui n’implique nullement de négliger les petits groupes, les lieux discrets, les maisons de prière etc. Bien au contraire, « c’est peut-être là que, dans le silence, on travaille le plus à l’avenir de l’Église ».


Calendrier
► voir en pleine page

Pas d’évènements à venir
puceEspace rédacteurs puce RSS

Vous pouvez également accéder aux pages avec ces liens directs:
Adresses - Agenda - Annonces aux célébrations - Bible et enfants - Baptême - Catéchèse - Chorale d'Unité - Confirmations - Entraide - Familles - Funérailles - Groupes bibliques - Jeunes - Liturgie - Locaux de l'Unité - Malades - Mensuel de l'Unité - Messes - Prêtres



2018-2018 © Unité Pastorale Meiser - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.25
Hébergeur : webmaster[@]upmeiser.be